You are here

Après le privé, une proposition de négociation pour les soins de santé fédéraux publics

V.K. - Jeudi 13 juillet 2017
V.K.

À la suite de discussions détaillées avec les représentants des travailleurs et employeurs du secteur des soins sous la direction des deux cabinets, Maggie De Block et Kris Peeters ont annoncé avoirt rédigé une proposition de négociation qui sera soumise  au Gouvernement pour accord. Après l'approbation du Gouvernement, les discussions avec les partenaires sociaux seront finalisées sur la base de la proposition.

La proposition de négociation se base sur les grandes lignes suivantes : le début des travaux de modernisation de la classification de fonction, la création et le renforcement du deuxième pilier de pension, la modernisation de la politique de carrière, les mesures qualitatives (adaptation du régime de travail pour le personnel ayant 50 ans ou plus et effectuant des prestations de nuit depuis 20 ans, organisation du travail), un cadre pour une politique générale en matière de risques psychosociaux et la promotion de la réintégration, un volet social dans le cadre de la réforme du paysage hospitalier et certains aspects relatifs à la formation et à  l'emploi.

Cette proposition va maintenant être soumise au gouvernement pour accord, ajoutent les ministres. "Après l'approbation du gouvernement, les discussions avec les partenaires sociaux seront finalisées sur la base de la proposition", concluent-ils.

Les négociations entre syndicats, employeurs et le monde politique concernant de nouveaux accords sociaux pour les secteurs non marchand sont dans l'impasse depuis plusieurs mois.

Les syndicats réclament de meilleures conditions de travail pour ces secteurs (privé et public: hôpitaux, maisons de repos, institutions d'hébergement de personnes handicapées, aides et soins à domicile, entreprises de travail adapté, etc.). Environ 525.000 travailleurs sont occupés dans ces domaines en Belgique.

La proposition de négociation prévoit un cadre pluriannuel pour une période de quatre ans.