You are here

Deux patients psychiatriques interpellés pour "projet d'attentat"

Mardi 11 juillet 2017

Un homme de 23 ans a été incarcéré vendredi dernier car il est suspecté de préparer un attentat, rapporte mardi Het Belang van Limburg, information confirmée par le parquet fédéral. Cet homme originaire d'Anvers est un ami d'un Hasseltois de 20 ans écroué mi-juin pour la même raison. Tous deux souffrent de problèmes psychiques.

Les deux jeunes séjournaient depuis peu dans un centre psychiatrique de Saint-Trond (Limbourg). C'est sans doute là qu'ils ont fait connaissance. Selon le parquet fédéral, de sérieux indices laissent penser qu'ils ont planifié une attaque terroriste.

L'homme de 20 ans avait confié à un médecin qu'il était un sympathisant de l'organisation terroriste Etat islamique. Sur internet, il aurait effectué des recherches pour savoir comment fabriquer une bombe et faire passer un couteau dans un avion. Il avait acheté un ticket pour Londres.

L'enquête a montré que cet homme était en contact avec un comparse de 23 ans interné dans le même centre psychiatrique que lui. D'après les enquêteurs, ce serait ce dernier qui aurait incité le premier à projeter une attaque.

La chambre du conseil se prononcera ce mardi sur le maintien en détention de l'Anversois.