You are here

Horizon scanning: anticiper les effets cliniques et budgétaires des médicaments dans le pipeline? (KCE)

V.K. - Jeudi 20 avril 2017
V.K.

Faut-il doter BeNeLuxA -l’initiative collaborative en matière de politique du médicament qui regroupe la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas et l’Autriche- d’une cellule d’Horizon scanning, qui permet d’examiner les produits dans le pipeline de l’industrie et d’anticiper les effets de leur commercialisation sur les politiques de santé publique ? Oui, répond le KCE. Pharma.be accepte de participer mais pose ses conditions.

A la demande de BeNeLuxA, le KCE a étudié l’utilité de se doter d’une cellule dédiée à l’Horizon scanning, c’est-à-dire à la récolte et à l’analyse systématique d’un ensemble de sources d’information pour détecter les nouveaux développements et nouvelles tendances dans le domaine pharmaceutique. L’objectif est d’identifier le plus précocement possible les produits qui pourraient avoir un impact important sur les systèmes de santé que ce soit au plan clinique, au plan budgétaire ou au plan organisationnel. Le KCE suggère pour la mise en place d’une cellule d'Horizon scanning commune aux quatre pays participants et la création d’une base de données sécurisée accessibles aux experts en Horizon scanning pour réunir les informations collectées sur les nouveaux médicaments ou sur les médicaments dont l’arrivée sur le marché est prévue dans un laps de temps défini. Outre les informations publiques, la cellule d’Horizon scanning devrait pouvoir utiliser les informations fournies par l’industrie (produits bientôt disponibles et informations les concernant, dates de lancement, marges de prix) pour mieux cerner les développements à venir.

Le KCE a également formulé des recommandations sur la manière dont la cellule d’Horizon scanning pourrait filtrer les informations sur base de critères préalablement déterminés.  Ensuite un exercice de priorisation devrait être effectué afin que les pays participants se mettent d’accord sur une liste de produits pour lesquels leurs autorités pourraient collaborer, notamment en menant des négociations de prix communes, ce qui constitue l’un des objectifs de BeNeLuxA.

Pharma.be s’est déclarée prête à collaborer à ce système d’Horizon scanning, mais sous réserve que les informations non publiques demeurent confidentielles, que le système n’interfère pas avec les procédures existantes ni impose de nouvelles obligations aux sociétés. Enfin, pour l’Association générale belge de l’Industrie du Médicament, ce système ne doit pas donner lieu à la création d’un budget spécifique pour les nouveaux médicaments et toutes les entreprises doivent avoir l’occasion d’y participer.

En Belgique, le cadre d'un "Horizon scanning " appliqué à l'oncologie a été esquissé en 2015  dans une étude réalisée par le Pr. Walter Van Dyck (Vlerick Healthcare Management Centre) en collaboration avec tous les stakeholders (industrie, Inami, HTA, économistes de la santé). L'objectif de cette étude consistait à voir dans quelle mesure l'Horizon scanning du pipeline de l'industrie en matière de traitements oncologiques (et de marqueurs compagnons) permettrait de mieux anticiper et provisionner l'accès aux médicaments innovants. (2)

Note :

(1 )La synthèse du rapport 283B est disponible sur le site du KCE : https://kce.fgov.be/fr/publication/report/horizon-scanning-des-produits-...

(2) Voir à ce sujet:  https://www.vlerick.com/nl/about-vlerick/news/toegang-tot-innovatieve-ge...