You are here

L'Afsca a trouvé des médicaments non-autorisés lors de 33 contrôles en 2013-2016

Mardi 8 août 2017

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a découvert, durant la période 2013-2016, des médicaments non-autorisés, c'est-à-dire non-prescrits par un vétérinaire, à 33 reprises lors de contrôles dans des fermes, ressort-il de la réponse de Willy Borsus, quand il était encore ministre fédéral de l'Agriculture, a donnée à une question écrite de la députée Yoleen Van Camp (N-VA).

Les médicaments n'étaient pas autorisés dans l'exploitation car leur présence ne pouvait pas être justifiée par un document d'administration ou une prescription de médicaments provenant d'un vétérinaire. Durant la période 2013-2016, l'Afsca a mené 12.341 contrôles en Flandre sur l'utilisation de médicaments dans les fermes, dont 12 (0,1%) n'étaient pas conformes. En Wallonie, il y a eu 7.311 contrôles, dont 21 (0,29%) non-conformes.

En Flandre, 47 contrôles (0,38%) ont permis de constater que les documents pour les médicaments n'étaient pas entièrement remplis. En Wallonie, ça a été le cas lors de 178 contrôles (2,43%). En outre, on a constaté lors de huit contrôles en Flandre (0,06%) que les vétérinaires prescrivaient des antibiotiques de manière routinière, sans poser de diagnostic sur place ou sans examiner l'animal. En Wallonie, cela a été le cas à huit reprises (0,11%), selon M. Borsus (MR - entre-temps devenu ministre-président wallon.

Lire aussi:

Œufs contaminés : le gouvernement annonce des mesures "complémentaires de précaution"

Oeufs contaminés : "Pas de danger pour la santé publique", au vu des premiers résultats (Afsca)

Oeufs contaminés : l'ancien commissaire à la dioxine dénonce le gouvernement

Oeufs contaminés : "Nous n'avons jamais tenté de dissimuler quoi que ce soit", se défend le patron de l'Afsca

Oeufs contaminés par un insecticide - Denis Ducarme et Maggie De Block seront entendus mercredi en commission à la Chambre

Oeufs contaminés par un insecticide - Silence de l'Afsca: "La protection du consommateur doit primer" (Denis Ducarme)

Oeufs contaminés : le toxicologue Jan Tytgat rassuré par la communication du gouvernement

> Une opinion? Une réaction? Le débat continue sur @JdS_SK ou sur @MediSphereHebdo