You are here

Une loi devrait réglementer le stationnement des professionnels de la santé

Vendredi 14 juillet 2017

Trouver une place de stationnement à proximité du domicile d'un patient représente bien souvent un casse-tête pour nombre de professions médicales et paramédicales. Aucune réglementation fédérale ne leur garantit en effet l'impunité en matière de stationnement irrégulier, pas même la présence bien visible du caducée sur le pare-brise du véhicule, rappelle vendredi le Syndicat des Indépendants (SDI) qui réclame d'urgence une loi fédérale réglementant le stationnement des professionnels de la santé.

Un arrêté royal du 9 janvier 2007 permet aux communes de délivrer des cartes de stationnement mais cette mesure est loin de régler tous les problèmes car la politique de stationnement varie considérablement d'une ville à l'autre, rappelle le SDI.

Le Syndicat souhaite ainsi que les véhicules des professions médicales et paramédicales, arborant le caducée ou tout autre insigne professionnel, puissent bénéficier de mesures de tolérance en matière de stationnement irrégulier dès lors que leurs propriétaires sont appelés à exercer leurs activités professionnelles au domicile de leurs patients.

A l'heure actuelle, il revient aux agents verbalisateurs d'apprécier les différents cas de figure et le caractère urgent d'une intervention médicale, souligne le SDI.

Ce dernier demande également que les professions médicales puissent occuper les emplacements réservés aux livraisons le temps d'une visite et qu'ils soient dispensés de payer le stationnement dans les zones réglementées.