You are here

Violence

«La violence en médecine générale, ce tabou éléphantesque»

Mardi 23 août 2016

A la suite de l’agression d’un MG en région bruxelloise, Sophie Roelandt – fille du généraliste Patrik Roelandt, assassiné fin 2015 par un patient – prend la plume. En cofondatrice du PRaag («Patrik Roeland anti-agressie groep»), elle expose les demandes juridiques concrètes (réquisition d’une assistance policière, évolution du secret professionnel partagé…) de cette organisation flamande dont les préoccupations rejoignent bien sûr celles des confrères francophones. 

L’agression du Dr François Depoorter: premières réactions lasses du milieu médical

Dr Claude Leroy - Vendredi 19 août 2016

C’est peu dire qu’une forme de lassitude ressort des premières réactions à l'attaque violente du généraliste forestois, agressé pour des raisons encore inconnues ce jeudi matin à l’entrée de son cabinet. Les autorités se contenteront-elles à nouveau de messages de soutien teintés de fatalisme et de quelques vagues promesses?

Sécurité des médecins: l’Ordre centralise les notifications d’agression

J.M. - Mercredi 1 juin 2016

L’Ordre des médecins annonce la création d’un point de contact national permettant aux médecins de notifier les agressions subies dans l’exercice de leur profession. Un formulaire de signalement des incidents est disponible sur son site. L’initiative s’inscrit dans un projet plus vaste, en achèvement pour début août: le service «Médecins en difficulté».

La fille du MG assassiné lance une action politique

Pascal Selleslagh - Vendredi 25 mars 2016

Sophie Roelandt, fille du généraliste assassiné il y a un peu plus de trois mois par un patient agressif, est revenue sur le traumatisme de ce décès brutal lors du symposium annuel de l’Ordre de Flandre-Occidentale. Un témoignage qui est aussi l’occasion, pour elle, de donner le coup d’envoi d’une vaste action politique en faveur de la sécurité des prestataires de soins.