You are here

Financement des hôpitaux

De Block invite les pédiatres à formuler leurs propositions

F.D. - Vendredi 14 juillet 2017

Mercredi, une rencontre prévue de longue date a eu lieu entre les pédiatres et le Cabinet de la ministre Maggie De Block.

Lettre ouverte des fédérations hospitalières au Gouvernement

F.D. - Jeudi 13 juillet 2017

Tandis que le conclave budgétaire bat son plein, les fédérations hospitalières wallonnes (Unessa et Santhea) et bruxelloises (Santhea et Gibbis) entendent attirer l’attention du gouvernement, mais aussi du grand public, sur la situation financière particulièrement difficile des hôpitaux. 

L’Académie belge de Pédiatrie entend aussi se battre pour la qualité des soins

F.D. - Vendredi 23 juin 2017

A peine quinze jours après la diffusion d’un mémorandum rédigé conjointement par l’Association Professionnelle Belge des Pédiatres et l’ABSyM, c’est maintenant au tour de l’Académie belge de Pédiatrie de présenter un texte de vision...

Trop de RMN en Belgique ? Non, clame UNESSA

F.D. - Jeudi 22 juin 2017

A travers une campagne de décryptage, UNESSA entend tordre le cou à certaines idées qui circulent dans le monde des soins de santé. Cette semaine, c’est au tour des RMN. Pour la première fédération patronale des soins de santé en Wallonie, il n’y a pas trop de RMN dans notre pays.

UNESSA lance une campagne pour tordre le cou aux idées reçues

F.D. - Jeudi 15 juin 2017

Afin de sensibiliser l’opinion publique et le Gouvernement, UNESSA, la première fédération patronale de soins de santé en Wallonie, a mis en place une initiative plutôt originale. Elle lance une campagne de décryptage, notamment via son site internet et les réseaux sociaux, afin de déconstruire certaines idées reçues qui circulent.

«Tout forfaitaire? A quoi bon alors encore se former ou sortir de son lit la nuit?»

P.S. - Jeudi 8 juin 2017

Le principe de forfaits prospectifs tel qu’introduit maintenant dans les soins standardisés à faible variabilité minera la qualité et l’accessibilité des soins à terme. C’est ce qui se dit dans les cercles de l’ABSyM.

Les anesthésistes perdent leur honoraire pur

P.S./F.D. - Jeudi 1 juin 2017

Dans le système des soins à faible variabilité qui fait l’objet d’un projet de loi qui a été présenté au Comité de l’assurance lundi, les anesthésistes perdent leur honoraire pur. Pourtant, ce sont les seuls pour lesquels le principe est bien bétonné dans la nomenclature (art. 9), analyse Marc Moens, le président de l’ABSyM

Les soins à faible variabilité menacent de déchirer les spécialistes

P.S./F.D. - Jeudi 1 juin 2017

Après que le projet de loi soins à faible variabilité a été présenté au Comité de l’assurance lundi, l’ABSyM s’est exprimé davantage sur celui-ci. Il y voit deux problèmes majeurs: le risque d’une augmentation de la complexité administrative et d’un déchirement des spécialistes quand les suppléments devront être calculés.

Répartition du forfait basse variabilité: la patate chaude pour les conseils médicaux

PS/FD - Jeudi 25 mai 2017

Comme le déplore le Dr Philippe Devos, ce n’est pas l’Etat qui va répartir lui-même le forfait entre les différents acteurs. Cette tâche délicate sera laissée à l’hôpital, et probablement aux conseils médicaux, selon le Dr Marc Moens, président de l’ABSyM.

Réforme du financement hospitalier : le nouveau projet “basse variabilité” est dévoilé

F.D./P.S. - Jeudi 25 mai 2017

Parallèlement à l’élaboration d’un nouveau paysage hospitalier, la ministre Maggie De Block avait annoncé vouloir également réformer le financement hospitalier. Les choses sérieuses commencent. Le premier cluster ‘basse variabilité’ est sur la table. Mais de quoi s’agit-il ? Voici quelques éléments de la note que Le Spécialiste a pu se procurer.

Philippe Devos: «Le projet de loi financement ‘basse variabilité’ est imbuvable»

F.D. - Jeudi 25 mai 2017

Alors que le week-end de l’Ascension s'annonce radieux, certains médecins n’en profiteront sans doute pas pleinement car ils sont très inquiets par rapport au projet de loi sur le nouveau financement cluster 'basse variabilité' qui sera soumis lundi au Comité de l’assurance. Le Dr Philippe Devos, membre du groupe de concertation sur la réforme hospitalière et administrateur de l’ABSyM, se dit indigné.

Davantage de suppléments pour les conventionnés !

F.D. - Mardi 23 mai 2017

Lundi soir, la Commission nationale médico-mutualiste (CNMM) se réunissait. Un des points les plus importants à l’ordre du jour était la présentation de la note de l’Agence intermutualiste (AIM) relative aux suppléments d’honoraires.

Radiothérapie: De Block fait marche arrière

F.D. - Mercredi 17 mai 2017

Dernièrement, Le Spécialiste dévoilait la volonté de la ministre Maggie De Block de procéder à la fermeture des services satellites de radiothérapie. L’annonce avait suscité pas mal de réactions, notamment au sein de la communauté des radiothérapeutes. La ministre fait aujourd’hui marche arrière!

Hainaut: les réseaux philosophiques l’emporteront-ils?

F.D. - Jeudi 11 mai 2017

Lors d’un symposium ‘Le travail en réseau, c’est bon pour la santé’ qui était organisé ce 11 mai à Mons par le CHU Ambroise Paré et le CHU Tivoli, l’hypothèse de trois réseaux hospitaliers dans le Hainaut a été avancée, avec des réseaux philosophiques plutôt que géographiques.

Les satellites de radiothérapie vont-ils disparaître?

F.D. - Lundi 8 mai 2017

Les dernières semaines, une note du gouvernement fédéral dans le cadre de la réforme hospitalière a circulé dans laquelle les services satellites de radiothérapie seraient amenés à disparaître. 

Radiothérapie: des plans ministériels embarrassants pour Liège

F.D. - Vendredi 5 mai 2017

Si la ministre De Block va jusqu’au bout de sa volonté de fermer les satellites de radiothérapie, la situation serait particulièrement embarrassante en région liégeoise, où le CHR a déjà entrepris des travaux de construction d’un nouveau site de radiothérapie...

De Block ouvre la voie de la réforme du financement

P.S. - Vendredi 5 mai 2017

Vendredi dernier, le Conseil des ministres a approuvé la loi dispositions diverses sur proposition de la ministre Maggie De Block. La ministre pose ainsi les bases de la réforme hospitalière et lève les doutes émis par certains sur sa capacité à passer aux actes.

Le premier centre de protonthérapie belge devient réalité

F.D. - Vendredi 28 avril 2017

Ce 28 avril est un jour qui restera gravé dans l’histoire belge des soins de santé. C’est en effet ce soir que sera présenté le premier centre de protonthérapie belge, baptisé ParTICLe (Particle Therapy Interuniversity Center Leuven). Sa construction démarre sur le site du Health Sciences Campus à Louvain. Une nouvelle modalité de traitement du cancer qui sera à la disposition des patients dès la mi-2019.

Du neuf dans le financement des hôpitaux universitaires

F.D. - Jeudi 20 avril 2017

Sur proposition du Ministre-Président Rudy Demotte, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté hier un avant-projet de décret concernant le mécanisme de financement des infrastructures des hôpitaux universitaires. 

Une centaine de militants devant la tour des Finances contre le "business de la santé"

Vendredi 7 avril 2017

"Notre santé n'est pas à vendre", clament les banderoles de la centaines de militants rassemblés vendredi devant le SPF Santé publique à Bruxelles dans le cadre de la journée d'action européenne contre la commercialisation de la santé. Ils dénoncent les coupes budgétaires dans les soins de santé et la sécurité sociale, imposant de plus en plus une logique marchande au secteur.

Pages