You are here

Qualité des soins

Le CHU Brugmann décide de proposer gratuitement le dépistage de la pré-éclampsie à ses patientes

F.D. - Mardi 18 juillet 2017

Devant de nouveaux résultats très prometteurs de l’étude ASPRE et pionnier dans le dépistage de la pré-éclampsie depuis 2011, le CHU Brugmann a décidé de ne pas attendre l’éventuelle décision de remboursement du dépistage de la pré-éclampsie, mais de proposer dès aujourd’hui gratuitement à ses patientes qui le désirent ce dépistage. Les explications du Professeur Jacques Jani, chef du service de gynécologie-obstétrique du CHU Brugmann.

De Block invite les pédiatres à formuler leurs propositions

F.D. - Vendredi 14 juillet 2017

Mercredi, une rencontre prévue de longue date a eu lieu entre les pédiatres et le Cabinet de la ministre Maggie De Block.

Lettre ouverte des fédérations hospitalières au Gouvernement

F.D. - Jeudi 13 juillet 2017

Tandis que le conclave budgétaire bat son plein, les fédérations hospitalières wallonnes (Unessa et Santhea) et bruxelloises (Santhea et Gibbis) entendent attirer l’attention du gouvernement, mais aussi du grand public, sur la situation financière particulièrement difficile des hôpitaux. 

Le président de l'Académie belge de pédiatrie présente ses excuses

Mercredi 12 juillet 2017

Le président de l'Académie belge de pédiatrie, Yvan Vandenplas, présente ses excuses mercredi pour les propos qu'il a tenus samedi dans Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg. Le pédiatre bruxellois déclarait que les parents devaient de préférence consulter un pédiatre pour soigner un enfant malade. L'homme regrette la manière dont ses propos ont été présentés.

Incompréhensible: devoir choisir entre le dépistage de la Trisomie 21 et celui de la pré-éclampsie

F.D. - Mercredi 5 juillet 2017

Hasard du calendrier: tandis que le 28 juin était publiée l’étude européenne ‘ASPRE’ tant attendue dans le prestigieux New England Journal of Medicine qui montre que l’aspirine fait considérablement chuter le risque de développer une pré-éclampsie sévère, le 1er juillet, on supprimait le remboursement de la biochimie utilisée pour le dépistage de la trisomie 21 et de la pré-éclampsie.

L’Académie belge de Pédiatrie entend aussi se battre pour la qualité des soins

F.D. - Vendredi 23 juin 2017

A peine quinze jours après la diffusion d’un mémorandum rédigé conjointement par l’Association Professionnelle Belge des Pédiatres et l’ABSyM, c’est maintenant au tour de l’Académie belge de Pédiatrie de présenter un texte de vision...

Trop de RMN en Belgique ? Non, clame UNESSA

F.D. - Jeudi 22 juin 2017

A travers une campagne de décryptage, UNESSA entend tordre le cou à certaines idées qui circulent dans le monde des soins de santé. Cette semaine, c’est au tour des RMN. Pour la première fédération patronale des soins de santé en Wallonie, il n’y a pas trop de RMN dans notre pays.

«Tout forfaitaire? A quoi bon alors encore se former ou sortir de son lit la nuit?»

P.S. - Jeudi 8 juin 2017

Le principe de forfaits prospectifs tel qu’introduit maintenant dans les soins standardisés à faible variabilité minera la qualité et l’accessibilité des soins à terme. C’est ce qui se dit dans les cercles de l’ABSyM.

Répartition du forfait basse variabilité: la patate chaude pour les conseils médicaux

PS/FD - Jeudi 25 mai 2017

Comme le déplore le Dr Philippe Devos, ce n’est pas l’Etat qui va répartir lui-même le forfait entre les différents acteurs. Cette tâche délicate sera laissée à l’hôpital, et probablement aux conseils médicaux, selon le Dr Marc Moens, président de l’ABSyM.

Réforme du financement hospitalier : le nouveau projet “basse variabilité” est dévoilé

F.D./P.S. - Jeudi 25 mai 2017

Parallèlement à l’élaboration d’un nouveau paysage hospitalier, la ministre Maggie De Block avait annoncé vouloir également réformer le financement hospitalier. Les choses sérieuses commencent. Le premier cluster ‘basse variabilité’ est sur la table. Mais de quoi s’agit-il ? Voici quelques éléments de la note que Le Spécialiste a pu se procurer.

Philippe Devos: «Le projet de loi financement ‘basse variabilité’ est imbuvable»

F.D. - Jeudi 25 mai 2017

Alors que le week-end de l’Ascension s'annonce radieux, certains médecins n’en profiteront sans doute pas pleinement car ils sont très inquiets par rapport au projet de loi sur le nouveau financement cluster 'basse variabilité' qui sera soumis lundi au Comité de l’assurance. Le Dr Philippe Devos, membre du groupe de concertation sur la réforme hospitalière et administrateur de l’ABSyM, se dit indigné.

Radiothérapie: De Block fait marche arrière

F.D. - Mercredi 17 mai 2017

Dernièrement, Le Spécialiste dévoilait la volonté de la ministre Maggie De Block de procéder à la fermeture des services satellites de radiothérapie. L’annonce avait suscité pas mal de réactions, notamment au sein de la communauté des radiothérapeutes. La ministre fait aujourd’hui marche arrière!

Deux médecins condamnés ... 15 ans après les faits!

P.S. - Vendredi 14 avril 2017

Une opération de réduction de l’estomac au cours de laquelle un fil était accidentellement resté enfermé dans le corps de la patiente vient de se solder par la condamnation de deux médecins de l’AZ Delta de Roulers (Roeselare). Les intéressés conservent toutefois la possibilité d’aller en appel.

La réalité virtuelle s’invite aux Cliniques St-Luc pour soulager les patients atteints d’un cancer

Ph.M. - Jeudi 20 octobre 2016

Réduire l’anxiété, soulager la douleur, diminuer l’inconfort… La réalité virtuelle s’invite de plus en plus à l’hôpital pour venir en aide aux équipes soignantes et aux patients. Une nouvelle application, OnComfort, développée par une clinicienne belge, Diane Jooris, est actuellement utilisée et testée aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles.

Le nombre de médecins étrangers en Belgique a triplé en 15 ans

P.S. - Vendredi 15 juillet 2016

D’après les statistiques de l’OCDE, le nombre de médecins étrangers travaillant en Belgique ne cesse d’augmenter. De 1.934 en 2001, ils sont passés à 6.732 en 2014. Depuis des années déjà, le Dr Lieve Van Ermen, cardiologue et ex-sénatrice, tire la sonnette d’alarme.

Faut-il tester les facultés des chirurgiens plus âgés?

P.S. - Jeudi 16 juin 2016

Jellina BuelensAux Etats-Unis, on demande de plus en plus d’évaluer les compétences des chirurgiens les plus âgés. Qu’en est-il chez nous? Si ce screening était introduit en Belgique, devrait-il l’être pour d’autres spécialistes? Les explications de Jellina Buelens, avocate du cabinet Monard Law.

Appi@Home et CT SNOMED primés aux Agoria e-Health Awards

Valérie Kokoszka - Lundi 6 juin 2016

Les e-Health Awards organisés par la fédération Agoria visent à promouvoir les projets d’e-santé innovants qui contribuent à l’amélioration de la qualité des soins, de l’autonomie du patient, ou encore des processus médicaux et administratifs. Cette année, 31 projets – un record! – ont été soumis au jury composé d’experts et d’utilisateurs du secteur. On enregistre également une hausse significative des projets francophones ainsi qu’une diversification du type d’institutions participantes. 

Partenariat entre l’UGent, l’UZ Gent et Janssen Pharmaceutica

V.K. - Lundi 2 novembre 2015

L’UGent, l’UZ Gent et Janssen Pharmaceutica ont signé le jeudi 29 octobre un accord de collaboration sous le leitmotiv «Inventing the medicine of tomorrow». Cette collaboration, qui témoigne de la mise en réseaux opérationnelle des expertises académiques, hospitalières et industrielles, est particulièrement étendue et diversifiée puisqu’elle portera aussi bien sur la recherche médicale et la recherche clinique, que sur la gestion des big datas ou encore sur les méthodes de production des médicaments.

«Grossesse RAS»: point besoin de multiplier les examens (KCE)

J.M. - Jeudi 2 juillet 2015

Porter un enfant et le mettre au monde sont des choses hautement naturelles. Autant ne pas transformer l’expérience en une aventure médicalisée à outrance… Tel est, en substance, le message qui domine dans le récent rapport du KCE sur le suivi des grossesses à bas risque. Le document consiste en une actualisation de recommandations cliniques qui avaient 10 ans.

SECM: un millier d’infractions par dossier

V.C. - Mercredi 10 juin 2015

L’année passée, le Service d’évaluation et de contrôle médicaux de l’Inami a réalisé 1.122 enquêtes individuelles, dont un quart auprès de médecins. Il a constaté 635.325 infractions dans les 660 dossiers jugés problématiques. Le montant total des indus constatés s’élève à 8,83 millions d’euros.

Pages