Gérer le patient complexe à Bruxelles: de quoi les professionnels de la santé ont-ils besoin?

De quoi les professionnels de santé bruxellois ont-ils besoin pour faciliter leur suivi de patients chroniques et/ou complexes? Telle était la question au cœur de l’enquête ChroniCité-ComplexCité menée en février par le RML-B, le Réseau multidisciplinaire local de Bruxelles. Ses conclusions, tirées de réponses émanant pour un tiers de MG, sont sorties.

Parmi les problèmes rencontrés par les répondants et affectant le plus la qualité du suivi qu’ils assurent, les difficultés sociales du patient (sans-abrisme, statut de séjour précaire, désinsertion professionnelle, isolement social, problème linguistique…) et les troubles psychiques arrivent en pôle position. C’est clairement le cas chez les MG. Ceux-ci peinent aussi à faire face aux assuétudes.

Sur le plan des difficultés organisationnelles impactant le service rendu, les prestataires pointent le manque d’outils communs de communication, la difficulté de maîtriser la foultitude de dispositifs réglementaires et la difficulté d’identifier et d’accéder aux ressources psycho-médico-sociales disponibles alentours.

Quels outils et services d’appui les participants suggèrent-ils de créer ou de renforcer pour leur simplifier la tâche? Citons, en vrac, un cadastre des ressources locales, des concertations avec les autres acteurs opérant à proximité et la possibilité de faire appel ponctuellement à des équipes mobiles pour un coup de pouce sur des aspects spécifiques.

Les réponses, dans ce chapitre, accusent des écarts selon la profession des répondants, signale le RML-B. Les MG, par exemple, plébiscitent la création d’une permanence téléphonique, pour les aider à s’y retrouver dans le dédale de l’offre et la complexité des règlements. Eux cherchent du soutien immédiat, des relais vers qui déléguer. D’autres métiers cherchent à être davantage parties prenantes dans l’organisation du suivi du patient.

Les résultats détaillés de ChroniCité-ComplexCité sont disponibles sur le site du RML-B.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.