La pneumonie pourrait tuer 11 millions d'enfants d'ici 2030 (étude)

La pneumonie tuera près de 11 millions d'enfants de moins de cinq ans d'ici 2030 si les tendances actuelles se poursuivent, ont averti des experts à l'occasion de la journée mondiale consacrée à cette infection des poumons.

Sur ce total de 10,8 millions de décès, 1,7 million pourrait avoir lieu dans seulement deux pays, le Nigeria et l'Inde, selon les projections réalisées par l'université américaine Johns-Hopkins et l'ONG Save the Children. 700.000 enfants pourraient mourir de cette maladie au Pakistan et 635.000 en République démocratique du Congo, ajoutent-ils.

La pneumonie est une infection respiratoire aiguë affectant les poumons. Selon l'OMS (Organisation mondiale de la Santé), c'est la première cause infectieuse de mortalité chez l'enfant et elle «cause 15% du nombre total de décès d'enfants de moins de 5 ans».

L'OMS estime que 922.000 enfants de moins de 5 ans sont morts de pneumonie en 2015 dans le monde.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.