Lancement de la campagne "Mon contraceptif" pour la Saint-Valentin

Sida'sos, les quatre fédérations de centres de planning familial et l'European Communication School (ECS) ont annoncé vendredi matin depuis l'ECS à Uccle, le lancement pour la Saint-Valentin d'une campagne d'information sur la contraception et la variété des méthodes existantes. Les dernières campagnes belges sur les moyens contraceptifs remontaient à une dizaine d'années.

Les jeunes femmes se sentent insuffisamment informées par les professionnels de la santé sur les moyens de contraception autres que la pilule, a constaté Sida'sos sur le terrain. Ce manque est encore plus présent chez les garçons, pour qui la contraception reste essentiellement "une affaire de femmes".

Pour mieux mesurer le problème, Sida'sos a envoyé des questionnaires par email entre la fin du mois de décembre 2016 et le début du mois de janvier 2017 auxquels ont répondu 865 étudiants en Fédération Wallonie-Bruxelles, âgés de 15 à 30 ans. Ces résultats ont été croisés avec ceux de l'enquête Solidaris menée en février 2017. D'après cette dernière, la pilule, le DIU (dispositif intra-utérin, anciennement appelé stérilet) et le préservatif sont les trois contraceptifs les plus connus. Les autres tels que l'anneau, le patch ou encore le diaphragme sont moins familiers.

Intitulée "Mon contraceptif", la nouvelle campagne a été conçue par et pour des jeunes. Elle vise à consolider leurs connaissances pour garantir un choix libre, éclairé et adapté à chaque situation.

Les organisateurs vont mettre en avant le site internet www.moncontraceptif.be, qui comprend notamment une section sur l'anatomie sexuelle et une foire aux questions. Une brochure informative, des affiches dans des lieux stratégiques en Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que deux spots, radio et vidéo, vont également être diffusés.

A l'occasion du lancement le 14 février, les restaurateurs partenaires à Ixelles distribueront aux couples présents dans leurs établissements des packs de prévention contenant une brochure, deux friandises, deux préservatifs, un jeu et un aimant pour frigo aux couleurs de la campagne.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.