Les contours du futur centre de protonthérapie wallon se précisent

Les contours du futur centre de protonthérapie wallon se précisent, a indiqué jeudi le ministre wallon de l'Economie et de la Recherche, Pierre-Yves Jeholet (MR). Ce centre sera établi à Charleroi et rassemblera finalement la totalité des universités francophones, y compris l'UCL alors que cette dernière s'était retirée du partenariat wallon en 2013.

L'idée première, qui date de 2013, était de créer une plateforme de protonthérapie wallonne, destinée à la thérapie et à la recherche.

Dès 2014, le projet "Protherwal" est ainsi validé par le gouvernement régional dans le cadre d'un partenariat d'innovation technologique. Il devait être coordonné par la société "ProtonW.be" et réalisé en partenariat avec cette dernière, la société IBA ainsi que 4 universités partenaires (l'ULB, l'ULg, l'UMons et l'UNamur). En l'absence d'un consensus sur l'attribution du marché de fourniture d'équipements, le projet est à nouveau présenté au gouvernement wallon en 2016, année où la société IBA est finalement sélectionnée comme fournisseur.

Ce jeudi, une nouvelle étape a été franchie, avec le retour annoncé de l'UCLouvain, dont les équipes de recherches seront finalement intégrées dans des projets de recherche complémentaires, réalisées au sein du centre wallon. Par ailleurs, le choix de la ville de Charleroi a officiellement été arrêté pour accueillir ce centre, le financement du bâtiment étant assuré par l'ISPPC (intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi).

"Je me réjouis de l'avancement de ce projet d'envergure pour la Wallonie et du caractère fédérateur de celui-ci. Au regard des enjeux de santé et des espoirs de guérison que la protonthérapie offre aux malades, il apparaissait important que la Wallonie puisse compter un centre sur son sol", a commenté Pierre-Yves Jeholet.

Lire aussi :

>Le premier centre de protonthérapie belge devient réalité

Protonthérapie: faut-il vraiment 2 centres en Belgique?

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.