Les militaires contre la réforme du système maladie

Le SLFP Défense lancera vendredi une campagne, intitulée "#respectpourlemilitaire", et une pétition contre un nouveau système de congés maladie, indique le syndicat dans un communiqué.

Dès vendredi, une série de cinq vidéos sera publiée sur la page Facebook du Syndicat libre de la Fonction publique (SLFP)-Défense, dans lesquelles cinq militaires racontent les conséquences d'un accident ou d'une maladie professionnelle sur leur quotidien.

Ainsi, Heidi a été victime à l'âge de 17 ans d'un accident sur une piste d'obstacles. Après 11 opérations, elle doit maintenant recevoir deux prothèses du genou. Cédric, lui, s'est brisé le dos lors d'une activité internationale de cohésion en Afghanistan.

"Leurs expériences ne sont que quelques exemples de problèmes médicaux auxquels un militaire, par la nature de son métier, peut être confronté", souligne le syndicat.

La réforme du régime de congé maladie dans la fonction publique aurait pour conséquence que le revenu des militaires retombe "à 60% du traitement à partir du 31e jour d'absence pour motif de santé", estime le SLFP Défense. "La procédure actuelle s'étend souvent sur un an, un délai trop long pour décider d'un lien éventuel entre un accident ou une maladie et le service, pendant ou en-dehors des heures de service."

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.