A contre-courant, le CHU Ambroise Paré augmente son nombre de lits

En 2019, le CHU Ambroise Paré et le CHP Chêne aux Haies célébreront les dix ans de leur fusion au sein du Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons Borinage (CHUPMB).  Hier, jeudi, en inaugurant leur 11ème aile, ils annonçaient augmenter ainsi leur nombre de lits pour répondre aux besoins, contrairement à la tendance actuelle.

Depuis sa création, le CHUPMB soutient un projet ambitieux et humain pour les habitants de Mons et du Borinage : ce bassin de soins, dont la population reste fragilisée, présente en effet de nombreux défis à relever en matière de santé. En tant que service public, l’institution a naturellement orienté son développement sur la garantie d’accès de tous les citoyens, sans distinction aucune, à des soins de la plus haute qualité. 

Ce jeudi, elle inaugurait sa onzième aile, composée de pas moins de 220 modules préfabriqués sur 10.000 m². Une véritable prouesse technique puisque, grâce à une coordination optimale des différents métiers, le travail a été réalisé dans le délai imparti, à savoir huit semaines !

En matière de financement, la structure présente un coût de construction de 2.700 € par m² HTVA auxquels s’ajoutent les investissements médicaux s’élevant à environ 5 millions d’euros. Ils ont permis de la doter, non seulement, d’aménagements assurant le confort des patients et de leurs proches mais aussi des dernières technologies : nouvelles tables d’intervention et équipements opératoires de pointe, matériel de scopie, équipement important de stérilisation et de désinfection, digitalisation des structures...

Nouvelle aile : nouveaux emplois, nouveaux lits

La onzième aile de l’hôpital entérine le déploiement des services hospitaliers en accueillant le Centre montois d’Orthopédie, ainsi qu’une nouvelle unité de gériatrie renforçant ce pôle essentiel au sein de l’hôpital, compte tenu du vieillissement de la population et des besoins à l’échelle locale. L’idée étant de développer des synergies entre la gériatrie et l’orthopédie et une prise en charge la plus adaptée possible au patient gériatrique devant subir une chirurgie orthopédique.

L’aile F se greffe au bâtiment existant pour compléter les dispositifs hospitaliers avec 90 lits d’hospitalisation (60 lits d’orthopédie et 30 lits de gériatrie) et 6 salles d’opération entièrement dédiées à la chirurgie orthopédique, pour le plus grand bonheur des chirurgiens de cette spécialité.

Pour ce qui est des 30 lits de gériatrie, l’hôpital les possédait déjà, mais ne pouvait les exploiter faute de place. Aujourd’hui, c’est donc chose faite : la nouvelle aile permet de les exploiter. Sur ces 30 lits, l’institution projette d’en consacrer 12 à 14 à des patients gériatriques devant subir une intervention chirurgicale orthopédique.

Quant aux 60 lits d’orthopédie, il s’agit d’un déplacement des 48 lits existants, auxquels l’hôpital est venu ajouter 12 nouveaux lits, oui vous lisez bien ! Contrairement à tout ce qui se fait actuellement, le CHU Ambroise Paré augmente son nombre de lits.

Enfin, qui dit augmentation d’activité, dit aussi embauche de nouveau personnel. L’ouverture de l’aile F a d’ailleurs permis de créer de nouveaux emplois : plus de trente équivalents temps plein supplémentaires renforcent désormais les équipes.

Retrouvez l'interview du chef du service de chirurgie orthopédique dans notre prochain numéro du Spécialiste. 

 

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.