Des avancées pour la reconnaissance de la chirurgie pédiatrique

Les Pays-Bas sont aujourd’hui encore les seuls avec la Belgique à ne pas reconnaître la chirurgie pédiatrique au sein de l’Union européenne. Selon le quotidien flamand De Morgen, la situation pour les chirurgiens pédiatriques belges est en passe de changer.

Dans notre pays, il arrive encore que des chirurgiens adultes opèrent des enfants car à ce jour, il n’existe pas encore de reconnaissance pour les chirurgiens pédiatriques. Pratiquement, cela signifie aussi que les chirurgiens pédiatriques belges ne peuvent pas exercer leur discipline à l’étranger.

La question fait débat depuis au moins dix ans car un accord n’avait jusqu’ici jamais été trouvé. Selon l’association professionnelle BELAPS (Belgian Association of Paediatric Surgery), une proposition a été votée en concertation avec le Collegium Chirurgicum, annonce De Morgen.

Aujourd’hui, la formation consiste en deux ans de chirurgie générale et quatre ans de spécialisation. Dans la nouvelle proposition, il s’agirait de trois années de chirurgie générale commune et pis de trois années d’une des cinq spécialisations suivantes : la cardiochirurgie, la chirurgie thoracique, la chirurgie vasculaire, la chirurgie abdominale et la chirurgie générale.

Au cours de ces trois dernières années, un spécialiste pourra aussi choisir certains modules de formation de chirurgie pédiatrique. En outre, après la formation de six ans, le chirurgien pourrait aussi opter pour une spécialisation supplémentaire de deux ans de chirurgien pédiatrique à part entière.

Bien sûr, cette modification n’est pas encore pour demain car elle devra encore passer par tout le parcours législatif habituel avant de pouvoir être publiée au Moniteur belge et entrer en application. Mais on serait toutefois sur bonne voie…

 

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.