Elections médicales : Votez, votez ou… revotez !

Après le bug informatique survenu vendredi dernier, le problème a été identifié et résolu. Depuis minuit, le vote est à nouveau accessible. L’Inami concède sa responsabilité et vous invite vivement – conjointement avec les syndicats - à voter ou … revoter si vous aviez déjà voté car les 437 votes de la semaine dernière ont été annulés.

Jo De Cock, administrateur général de l’Inami, déplore bien entendu l’incident survenu la semaine dernière et assume tout à fait la responsabilité : « C’est un incident. La responsabilité repose sur nos épaules. C’est dommage qu’une telle chose se soit passée. Il ne s’agit pas d’un problème avec e-health, ni d’un hacking contrairement à ce que certains avançaient déjà. Il s’agit d’une erreur de programmation qui n’était pas apparue lors de la phase de test en interne ».

Les trois syndicats (ABSyM-Cartel-AADM) ainsi que l’Inami se sont montrés très proactifs et ont été à la manœuvre dès vendredi pour rétablir la procédure de vote dans les plus brefs délais. En collaboration avec la médico-mut et dans le respect du cadre réglementaire, une proposition a été élaborée et approuvée. « La ministre De Block a ainsi signé un arrêté ministériel ce mardi. Cet arrêté ministériel sera donc daté du 11 juin, ce qui prolongera la période de vote jusqu’au 2 juillet inclus, puisqu'elle doit être de 20 jours calendrier ».

Revotez si vous avez déjà voté

Etant donné que le vote pour les élections médicales est un vote secret, il n’est pas possible de déterminer qui avait déjà voté. On ne sait pas qui a reçu quel token. On ne sait pas qui a voté, même pas le huissier. Donc, aucune autre solution que de remettre les compteurs à zéro.

Pour voter, il vous suffit de reprendre le token que vous aviez reçu la semaine dernière. Si toutefois, vous aviez déjà voté et que vous avez dès lors déjà jeté votre token, vous devez le signaler à l’Inami qui vous en renverra un nouveau.

Comment faire en pratique pour obtenir un nouveau token ?

Veuillez signaler l'indisponibilité du token à SEC_DIR_MED@riziv.fgov.be, en mentionnant votre nom et numéro Inami. Vous devez y joindre une déclaration sur l'honneur (dans l'e-mail) que le token n'est plus en votre possession et stipuler que vous demandez un token de remplacement.

L’Inami vérifiera alors si vous êtes éligible et si vous vous êtes bien connecté le jeudi 7/6 ou le vendredi 8/6. En vue d'une utilisation correcte et fiable de cette procédure, l'INAMI vous téléphonera, sur base du numéro de téléphone indiqué dans MyINAMI, et ce, pour vérifier votre identité.

Pour cela, le numéro de téléphone auquel le médecin peut être appelé doit se trouver dans MyINAMI (à cette fin, vous pouvez vous connecter à MyINAMI, vérifier et, si nécessaire, adapter votre signalétique).

Si toutes les vérifications sont correctes, un jeton sera envoyé par courrier le jour ouvrable suivant, à l'adresse reprise dans MyINAMI.

Voter a un impact sur votre quotidien

Et Jo De Cock d’ajouter : « Nous avons été proactifs. Nous avons tout fait pour relancer les élections au plus vite. Nous ne sommes pas des amateurs. Nous sommes des professionnels et nous avons la tradition d’être sérieux. Nous insistons plus que jamais pour que les médecins votent. Nous voulons vraiment garder un bon modèle concertation. Il s’agit d’une plus-value qui porte ses fruits ».

Et pour une fois, les trois syndicats concluent sur la même longueur d’onde : « Votez, votez, ou revotez si vous aviez déjà pris le temps de le faire. Les médecins sous-estiment l’importance de leur voix pour leur pratique au quotidien ! ».

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.