Livraison de médicaments néerlandais en Flandre: la société suspend ses plans

Une société néerlandaise de vente de médicaments en ligne envisageait de livrer ses produits à domicile, à des clients en Flandre notamment. Quelques heures après avoir envoyé un communiqué de presse sur cette intention, la société a toutefois indiqué qu'elle mettait son plan "en attente".

La pharmacie en ligne Holland-Apo.be avait l'intention de livrer ses médicaments issus des Pays-Bas à des clients flamands, malgré l'interdiction légale. "Les médicaments avec prescription peuvent uniquement être retirés en pharmacie", a rappelé l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). 

La société néerlandaise misait sur l'Europe pour concrétiser sa stratégie, avançant un précédent en Allemagne. 

L'Association pharmaceutique belge (APB), qui regroupe les pharmaciens indépendants, estime que les intentions de Holland-Apo.be ne sont pas seulement punissables mais constituent aussi un "danger pour la santé publique". Selon un porte-parole de l'APB, trois quarts des sites en ligne vendant des médicaments sont des sites pirates, où l'on vend notamment des produits contrefaits. Des démarches judiciaires ne sont pas exclues, a fait savoir l'Association.

Les plans de Holland-Apo.be sont donc désormais suspendus. La société entend cependant poursuivre la commande en ligne et la livraison de médicaments en vente libre.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.