Un directeur d’hôpital licencié en pleine formation de réseau

Le Dr Guy Buyens, directeur général de l’AZ Jan Portaels  à Vilvorde, vient d’être licencié, a appris Le Spécialiste de bonne source. Ce licenciement est intervenu après une décision contestée dans la formation du futur réseau. Même si... il n’est pas certain que ce soit cette décision qui ait été le facteur déclencheur du licenciement.

Le fait que l’AZ Jan Portaels Vilvoorde ait annoncé récemment son intention de rejoindre le réseau Mechelen-Lier-Bonheiden (MeLiBo) n'est pas de nature à plaire à tout le monde. La ville de Vilvorde, par exemple, aurait préféré une collaboration avec l’UZ Brussel, qui est pour l’instant un peu isolé car une éventuelle collaboration avec Alost n’est pas encore conclue définitivement.

Selon lesdits ‘flux de patients naturels’, sur lesquels se base le ministre flamand de la Santé, Jo Vadeurzen, pour faire correspondre les réseaux hospitaliers aux zones de soins de la première ligne, le choix de Vilvorde n’était pas optimal. Selon les flux de patients établis par la Vlaamse Agentschap Zorg en Gezondheid, Vilvorde devrait collaborer avec Halle, Asse (Onze Lieve Vrouw) et l’UZ Brussel.

Les connaisseurs disent que l’hôpital de Vilvorde ne reviendra probablement pas sur sa décision. Il faudra attendre la conférence interministérielle du 26 février pour en avoir le cœur net. Ce n’est qu’à partir de ce moment-là qu’une carte définitive des réseaux en Flandre pourra se dessiner progressivement. L’AZ Jan Portaels a défendu sa décision de réseau en avançant que la vision de l’hôpital se rapproche le plus de celle des hôpitaux de MeLiBo.

Le feuilleton de la nouvelle construction

Un autre facteur qui a joué en partie dans le licenciement du directeur général de l’AZ Jan Portaels et dont il a été victime était la décision politique d’accorder une autorisation pour une nouvelle construction. Au final, il n’y a pas eu d’autorisation, ce qui a bien sûr d’énormes répercussions sur les décisions stratégiques.

En coulisses, il se dit que le  fait que Dr Buyens n’aurait pas montré suffisamment de détermination serait une raison de son licenciement, ce qui paraît quand même cynique dans ce contexte

Ne manquez pas notre congrès MeMHo du 17 mars prochain, précisément sur le stress lié aux réseaux.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.