Un médecin prévenu de vol à l'étalage nie les faits

Le docteur Eric M. a été interrogé mardi par la cour d'appel de Bruxelles, à propos d'un fait de vol à l'étalage dans un magasin Brico dont il est soupçonné. Le médecin psychiatre, fondateur de l'Institut de nouvelle hypnose et expert auprès des cours et tribunaux, avait été contrôlé par une inspectrice du magasin, après être passé à la caisse, des ampoules cachées dans sa veste. Il nie néanmoins tout acte de vol.

"Je ne souhaitais pas être contrôlé par cette dame car c'est très gênant, j'ai des patients qui fréquentent aussi ce magasin", a expliqué Eric M. pour justifier sa résistance face à une inspectrice de chez Brico qui l'avait contrôlé. Le prévenu conteste toute responsabilité, dans le vol et dans l'agression physique de cette employée, partie civile au procès.

Eric M. est prévenu pour avoir volé des ampoules et des spots dans un magasin Brico près de son domicile, chaussée de Charleroi à Saint-Gilles, le 19 juillet 2011 vers 20h00, peu avant la fermeture.

Une inspectrice du magasin avait dit avoir vu l'intéressé entrer vers 18h30 et avoir trouvé ses agissements, pendant une heure et demie à l'intérieur du commerce, suspects. Après son passage à la caisse, elle avait décidé de le contrôler et avait découvert qu'il cachait des ampoules dans sa veste.

Le médecin s'était rebellé et avait violemment repoussé l'employée, jusqu'à lui briser une côte.

Mardi, la cour a fait état de ce qu'Eric M. avait aussi été soupçonné de vol dans un aéroport en Allemagne en 2011 et pris en flagrant délit de vol chez Mediamarkt, rue Neuve à Bruxelles, le 11 avril 2014.

Le procès se poursuivra lors de prochaines audiences.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.