Hausse des primes d'assurance hospitalisation en vue

Selon l'indice médical publié le mois dernier, les assureurs et les mutuelles pourront adapter les primes des assurances-hospitalisation individuelles, les frais ambulatoires et les soins dentaires à l'augmentation du coût des soins de santé, rapportent De Tijd et L'Echo jeudi.

Les primes des assurances qui couvrent une admission à l'hôpital en chambre individuelle pourront augmenter de 1,38% en moyenne par rapport à l'an dernier.

Le pourcentage exact dépendra de l’âge de l’assuré. La prime pourra par exemple augmenter au maximum de 6,91% jusqu’à 19 ans, alors qu’aucune augmentation n’est prévue cette année pour les plus de 65 ans. Sauf en cas d’hospitalisation en chambre double ou en chambre commune: dans ces deux cas, la prime facturée aux plus de 65 ans pourra augmenter de 1,08%.

Les hausses de prix maximales les plus importantes concernent les garanties pour les soins ambulatoires - c'est-à-dire le coût des actes médicaux qui ne nécessitent pas d'hospitalisation, comme les frais de médication ou les séances de kinésithérapie- et les soins dentaires. Elles pourront être de respectivement 11,52 et 15,65% en moyenne.

Les assureurs et mutuelles ne sont pas tenus d'appliquer effectivement les hausses des tarifs admises, certains ne se positionneront qu'à l'automne.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.