Quand la profession médicale hérite d'une Miss MG !

Il y a quelques jours, Marine Lorphelin claironnait «la bonne nouvelle» sur les réseaux sociaux. A savoir? Et puis, qui est Marine Lorphelin? Une ex-miss France qui, à l’issue des épreuves classantes, vient de décrocher le sésame pour se spécialiser comme MG. Un choix positif. La profession hérite d’une (ravissante) ambassadrice, suivie pas à pas par une kyrielle de médias.

Marine Lorphelin, rodée aux concours de beauté régionaux, a été sacrée Miss France en 2013, puis dans la foulée, 1ère dauphine de Miss Monde. La jeune fille menait, parallèlement, ses études de médecine à Lyon. Elle les a parfois mises entre parenthèses mais jamais abandonnées.

Après avoir abreuvé cet été sa communauté de fans d’images d’elle en bikini sur un ponton de Nouméa ou sous une cascade de Colombie, elle lui a fait part de toute son excitation, mi-septembre: c’était parti pour 3 ans. Reçue au concours d’internat (l’équivalent de l’assistanat en Belgique), elle allait mettre le cap sur les Hôpitaux de Paris pour se spécialiser en médecine générale.

La presse française (enfin, une certaine presse, de Paris Match à BFMTV people en passant par Closer) a illico répercuté la nouvelle. Qu’on s’amuse ou qu’on s’agace de sa célébrité, Marine Lorphelin en a profité pour faire passer le message d’un choix positif – et non pas défaut –, (re)dorant au passage le blason d’une branche médicale rarement vue comme sexy.

Ainsi explique-t-elle au site d’infos médicales et professionnelles egora.fr son envie, après tant d'années passées à étudier le corps humain dans son ensemble, «de rester ouverte et de traiter toutes les pathologies et tous les patients (…) La MG, c'est la spécialité qui englobe tout ça. Je suis quelqu'un qui n'aime pas s'ennuyer et rentrer dans une routine.»

L’ex-Miss est séduite aussi, dit-elle, par la perspective de ne plus être à l'hôpital mais en cabinet, plus libre dans la pratique et dans la gestion de son emploi du temps. Enfin, elle apprécie la dimension prévention et contribution à la littératie en santé. Egalement bloggeuse à ses heures perdues (on peut se demander lesquelles…), elle anime «L’effervessence de Marine» où elle distille des conseils de santé et… sur les études de médecine.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.