HTA : une piste numérique pour améliorer l’adhésion des patients à leur traitement (E-pertension study)

Une étude belge à testé une plate-forme numérique combinée à l’automesure de la pression artérielle au domicile (HBPM). Un moyen potentiel d’améliorer l’adhésion des patients en utilisant l'automesure en combinaison avec de nouvelles technologies.

L'hypertension artérielle (HTA) est un facteur de risque majeur de maladies cardiovasculaires et rénales. L'effet de la tension artérielle sur le risque cardiovasculaire est progressif et continu, avec un doublement moyen du risque pour chaque augmentation de 20/10 mmHg de la pression. Non traitée, l’HTA réduit l'espérance de vie d'environ 5 ans. 

Dans les pays industrialisés, la fréquence de l’HTA avoisine 25%. Cela signifie qu’Belgique, plus de deux millions et demi de personnes seraient concernées. La fréquence de l’HTA augmente avec l’âge. Elle affecterait ainsi 60% des personnes âgées. Or un hypertendu sur 2 n’est pas identifié, et que parmi les patients diagnostiqués, seule la moitié est traitée, et parmi les patients traités, la moitié est contrôlée.

Dans l’HTA particulièrement, un important facteur d’échec thérapeutique est la faible adhésion thérapeutique des patients. Plusieurs études ont rapporté des taux de non-adhésion complète ou partielle compris entre 25 et 41%.

Autocensures + mHealth. L’avenir?

Un moyen potentiel d’améliorer l’adhésion des patients est d'utiliser l'automesure de la tension artérielle en combinaison avec de nouvelles technologies telles que la télémédecine (« m-health »).

Un premier pas dans cette direction est l’étude de validation de principe qui nous occupe (et qui a été présentée à l’ESH (1). Celle-ci consistait à tester une plate-forme numérique combinée à l’automesure de la pression artérielle au domicile (HBPM). Elle précède une future étude dans laquelle sera évalué l'impact de cette plateforme sur l'observance thérapeutique chez les patients hypertendus non ou peu adhérents. 

La plateforme a été développée en collaboration avec Nokia Belgique. Huit patients de l’Hôpital Ambroise Paré (Mons) ont été recrutés et ont reçu un tensiomètre (Withings BPM-801) afin d'effectuer leurs automesures. Ces appareils devaient être utilisés en association avec une application pour smartphone, le "Nokia Health Mate". Les patients devaient mesurer leur tension artérielle deux fois par semaine pendant deux mois et recevaient des messages de rappel, d'avertissement ou d'encouragement. 

La plate-forme s'est révélée fonctionnelle et efficace, 187 des 223 mesures ayant été correctement transférées (83,85%). Un problème de base de données s'est produit lors de la mise en route de l’étude, mais a été rapidement corrigé. Le respect du protocole par les patients s’est montré élevé (88,5%). Certains patients ont même pris des mesures supplémentaires. Le niveau de respect n’a pas différé entre les mesures du matin et celles du soir. Cependant, les patients n'ont pas mesuré leur TA à des moments réguliers; une routine devrait donc être mise en place par le biais de quelques adaptations dans le calendrier des mesures et des rappels envoyés aux patients. Sept patients sur 8 ont trouvé ce système très utile, estiment qu’il peut les aider à améliorer le contrôle de leur tension et sont prêts à poursuivre cette pratique. 

On peut avancer…

La plate-forme doit certes se montrer plus robuste afin de prévenir les problèmes rencontrés, mais elle s'est avérée fonctionnelle, efficace et utile pour les patients. Une autre étude est donc envisagée afin de tester le bénéfice potentiel chez des patients hypertendus peu ou pas adhérents. 

Si l'utilisation de la télémédecine et de ce système s'avère supérieure aux soins traditionnels, elle pourrait avoir un impact significatif sur la manière de traiter les patients hypertendus ainsi que sur les coûts médicaux liés.

    1. Demotte Ph, Noël C, Tomas M. E-pertension study: Proof of concept of an enablement suite for the self-measurement of blood pressure in hypertensive patients. ESH 2019 

     

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.