Etudes de médecine - L'Absym demande de revoir le système d'examen d'entrée

L'Association des syndicats médicaux (Absym) demande de revoir le format d'examen d'entrée aux études de médecine. Elle appelle le ministre francophone de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, à instaurer d'ici juin un concours d'entrée afin d'éviter d'alourdir encore plus le nombre d'étudiants surnuméraires en fin de parcours.

Le dernier examen d'entrée a laissé passer 1.140 étudiants pour 505 places. «Même en comptant les abandons en cours de formation (environ 15%), le risque d'avoir trop d'étudiants à la sortie est grand», affirme l'Absym. 

Le syndicat plaide également pour une réflexion à moyen terme autour de la réforme de l'accès aux études. «Un groupe de travail devrait s'atteler à cette tâche, dès qu'un nouveau gouvernement sera formé, et inviter le fédéral à une concertation en conférence interministérielle.»

Afin de réguler l'arrivée de médecins étrangers, l'Absym soutient la mise en place d'un examen préalable pour ce public, qui comprendrait «un volet linguistique et un volet de connaissance du système de soins de santé belge».

De façon générale, l'Association voudrait revaloriser le métier de médecin généraliste.

Lire aussi :

Sans filtre efficace plus de numéros INAMI surnuméraires pour les francophones (De Block)

L'Inami de retour pour de mauvais tours (Giovanni Briganti)

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.