Le nombre de cas de rougeole a presque quadruplé en Europe en 2018

La rougeole gagne du terrain en Europe. En 2018, le nombre de contaminations a presque quadruplé, de 21.315 à 82.596 cas, ressort-il vendredi des chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La Belgique semble mieux contenir la maladie: elle comptait l'an dernier 120 contaminations, contre 369 en 2017.

L'Ukraine constitue de loin le pays le plus touché, avec plus de 53.000 cas de rougeole. Suivent la Serbie (5.076), Israël (2.919), la France (2.913), l'Italie (2.517), la Russie (2.256), la Géorgie (2.203) et la Grèce (2.193). Le nombre de contaminations atteint en Europe son plus haut niveau de la décennie.

L'an dernier, 72 personnes (adultes et enfants) sont mortes de cette maladie en Europe, indique l'OMS.

Ce constat est posé alors que jamais autant d'enfants n'ont été vaccinés contre la rougeole, selon l'organisation mondiale. Mais les progrès sont inégalement répartis entre les pays, laissant de grands groupes sans protection. L'OMS appelle les pays européens à redoubler d'efforts dans leur lutte contre la rougeole.

«La situation de 2018 montre clairement que le rythme actuel est insuffisant pour enrayer la propagation de la rougeole», prévient le directeur régional de l'OMS, Zsuzsanna Jakab.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.