Tuberculose: la lutte pour vaincre la résistance aux antibiotiques marque des points

L'Institut scientifique de Santé publique (ISP) a mis au point en association avec une équipe de chercheurs lillois (Inserm, Université de Lille, Institut Pasteur de Lille et CNRS) un nouveau prototype de médicaments baptisé 'SMARt-420' qui permet de supprimer la résistance à l'éthionamide, un antibiotique utilisé pour traiter la tuberculose, ouvrant ainsi une nouvelle voie dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques, indique l'ISP dans un communiqué.

L'ISP a effectué dans le cadre de cette étude, dont les résultats ont été publiés dans la dernière livraison de la revue Science, des tests d'efficacité in vitro et in vivo de SMARt-420 sur le bacille de la tuberculose.

"Lors de ces tests, la combinaison de SMARt-420 et de l'éthionamide s'est avérée efficace pour traiter des souris infectées par des bacilles - bactéries - tuberculeux devenus insensibles à cet antibiotique", explique Vanessa Mathys, responsable du Centre de référence 'Mycobacterium' de l'ISP. "Ces travaux ouvrent vraiment de nouvelles perspectives prometteuses dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques", poursuit la scientifique.

L'éthionamide appartient à la catégorie des pro-antibiotiques. Ces médicaments, inactifs en tant que tels, doivent être activés à l'intérieur d'une bactérie pour pouvoir la tuer. La résistance à l'éthionamide se produit lorsque des mutations génétiques altèrent ce mécanisme de bioactivation, explique l'ISP.

Par ailleurs, le nombre de souches résistantes aux antibiotiques ne cesse d'augmenter, poursuit l'ISP qui rappelle que sur les 10 millions de nouveaux cas de tuberculose qui se sont déclarés en 2016, 500.000 étaient considérés comme multirésistants aux antibiotiques, provoquant la mort d'un malade sur deux.

La journée de lutte contre la tuberculose aura lieu le 24 mars.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.