Un médecin peut-il encore être appelé docteur?

Les études de médecine ont connu récemment des évolutions structurelles. Avec le processus de Bologne, les étudiants en médecine qui terminent leur étude obtiennent à présent un master en médecine. Peut-il être encore appelé docteur ?

Les études de médecine ont connu récemment des évolutions structurelles. Avec le processus de Bologne, les étudiants en médecine qui terminent leur étude obtiennent à présent un master en médecine.  Ils ne sont donc plus docteur en médecine mais « master en médecine. » Le terme connu depuis la nuit des temps de docteur en médecine, en théorie, ne pourrait plus faire référence qu'à un 3e cycle universitaire.

Parmi les patients pourtant, par habitude sociale, le terme de docteur reste accolé aux médecins. Est-ce pour autant une faute ? Le professeur Jean-Jacques Rombouts, vice-président du Conseil national de l'Ordre des médecins fait le point sur cette question de fond et de forme : «La réforme de Bologne est un fait mais dans le texte de loi, il y a une petite annexe où il est bien stipulé que le titre de master en médecine peut aussi s'appeler docteur. C'est un titre professionnel qui reste d'usage. ».

Voilà les médecins et les patients prévenus. Enfin, pour les autres diplôme en dehors de la médecine, le mot docteur n'est plus réservé aujourd'hui qu’à une thèse originale après 4 ans de recherche dans le cadre d'un 3ème cycle.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.

Derniers commentaires

  • Françoise BERTRAND

    02 février 2018

    Il me semble que nos gouvernants ont d'autres problèmes plus urgents et plus graves à se mettre sous la dent....qu''ils s'y appliquent donc!

  • Jean-Paul Didden

    01 février 2018

    UNE SEMANTIQUE QUI COUPE LES CHEVEUX EN QUATRE
    ALORS QUE L'on voit meme sur certaines camionnette "docteur le bon plombier"

  • Charles KARIGER

    01 février 2018

    Ce titre n'est déjà plus qu'un colifichet.
    Nous sommes des prapros (*) comme les autres, recensés, numérotés, encartés (comme les autres) à la Banque-Carrefour des Entreprises et très accessoirement à une confrérie folklorique appelée Ordre des prapros.
    Ce "titre préhistorique" sera bientôt rangé dans les musées à côté du chapeau pointu noir des médicastres du temps jadis.
    Soyons réalistes, vivons au présent.

    (prapro: praticien professionnel de n'importe quelle variété)