Suppléments hospitaliers : les mutuelles publient une liste d'hôpitaux avec leurs suppléments

Plusieurs acteurs de la santé demandent régulièrement la fin des suppléments hospitaliers.L’agence intermutualiste a publié une liste des hôpitaux avec les suppléments réellement demandés aux patients. A découvrir ...

Lors de son entrée à l'hôpital, le patient signe un document lui indiquant les suppléments qui peuvent le concerner. Dans certains hôpitaux, ils peuvent grimper jusqu’à 300% de suppléments lorsque les patients séjournent dans une chambre simple. Ce cas extrême ne reflète toutefois pas la réalité dans la plupart des institutions hospitalières.

Sur le terrain, les pourcentages moyens des suppléments d'honoraires sont beaucoup plus bas, comme le montre le tableau publié par l'agence intermutualiste.

L'étude complète comprend des données de 2017. Ce débat s'inscrit dans le contexte d'une semaine pendant laquelle plusieurs acteurs dont les mutuelles ont demandé la fin pure et simple de ces suppléments.

De son côté, le Docteur Moens (absym) souligne que la perception que la population ou d'autres acteurs ont des suppléments n'est pas toujours correcte. A titre d'exemple, selon lui, pour l'hôpital des enfants Reine Fabiola (appartenant à H.U.D.E.R.F.), qui peut théoriquement facturer des suppléments à 300%, la plupart des suppléments facturés sont dans la moyenne et les suppléments de 300% ne concernent que 6% des séjours.

Dans ce dossier, même le Chirec qui peut toujours facturer 300%  de supplément d'honoraire se situe plutôt avec une moyenne de suppléments de 107%.

> La liste de tous les suppléments dans les hôpitaux est à lire ici

Lire aussi :

Soins de santé: pas de supplément d'honoraires et salaire fixe pour les spécialistes (PTB)

Suppléments d’honoraires dans les hôpitaux :  5 millions d’euros en 2017.

M. De Block n'entend pas supprimer les supplément d'honoraires des chambres individuelles

Impossible de geler les suppléments d'honoraires sans mieux financer les hôpitaux (Absym)

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.

Derniers commentaires

  • Yves GHOSEZ

    08 février 2019

    La facture hospitalière n'est pas composée que de suppléments d'honoraires : la colonne "non pris en charge par l'organisme assureur" est non négligeable. Alors oui les OA peuvent faire baisser la facture de leur affilié mais en agissant d'abord sur ce qui est de leur ressort. J'ai récemment lu que celui qui pense qu'un Professionnel coûte cher n'a aucune idée de ce que peut lui coûter un incompétent et c'est encore plus vrai avec la santé