Les futurs chirurgiens pourraient être formés par des confrères virtuels !

Rendre la formation médicale plus accessible en utilisant la réalité virtuelle : c’est ce que propose Shafi Ahmed, un des chirurgiens les plus regardés au monde (plus de 2 millions de vue et 50 millions de messages sur Twitter pour la chirurgie via Snapchat. En effet, il y a un peu plus d’un an, il a utilisé les lunettes vidéo Snapchat Spectacles pour montrer aux téléspectateurs une cure de hernie. Ceci grâce à une paire de lunettes disponibles sur Amazone pour 150 Euros et qui permet de filmer et de se connecter directement avec l’application Snapchat sur un smartphone.

Selon un rapport de Bloomberg, le projet de ce chirurgien est d’utiliser la réalité virtuelle et augmentée pour envoyer son avatar dans les salles d’opération, afin d’offrir un soutien et une supervision aux médecins en formation. Ce serait un moyen de répondre à un déficit mondial prévu de 15 millions de professionnels de la santé d’ici 2030.

Une proposition qui a les faveurs de certains, déjà adeptes des nouvelles technologies, qui estiment que l’enseignement médical est mûr pour la rupture et que les technologies de pointe telles que la réalité virtuelle et augmentée pourraient devenir la norme en terme de formation médicale.

Mais cette façon de voir les choses en rebute d’autres qui arguent du fait que rien ne remplace, dans l’apprentissage en médecine, le contact direct avec le patient et les échanges avec le formateur. A cela s’ajoutent d’une part, le problème de la confidentialité qui pourrait menacer la vie privée des gens et d’autre part, celui de la pression exercée sur le chirurgien.

A qui Sahfi Ahmed réplique que cette nouvelle façon de faire permet au contraire de démystifier la chirurgie et de la rendre plus transparente.

C’est un débat qui animera à coup sûr le monde médical dans les années à venir !

> Voir la vidéo 

> Le débat continue sur @JdS_SK ou MediSphereHebdo

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.