Fusion à 74 milliards de dollars dans le secteur pharma

Bristol-Myers Squibb (BMS) a annoncé jeudi le rachat de Celgene, l'une des plus grosses sociétés américaines développant des produits de biotechnologies, une fusion monstre d'une valeur de 74 milliards de dollars (65 milliards d'euros), selon un communiqué du géant pharmaceutique.

A l'issue de ce rachat, qui se fera en partie en liquide et en partie en actions, "les actionnaires de Bristol-Myers Squibb devraient détenir environ 69% de la société et ceux de Celgene environ 31%", précise le texte. 

Chaque actionnaire de Celgene recevra une action de Bristol-Myers Squibb ainsi que 50 dollars pour chacun de ses titres. 

«La transaction va créer une société spécialisée dans la biopharmacie de pointe pour répondre aux besoins des patients atteints de cancers, de maladies inflammatoires et auto-immunes ou cardiovasculaires grâce à des médicaments innovants», souligne Bristol-Myers Squibb dans son communiqué.

Bristol-Myers Squibb, géant du médicament, commercialise notamment l'Opdivo, un traitement contre les cancers comme les mélanomes. 

Particulièrement actif dans la recherche de traitements contre les maladies auto-immunes, Celgene s'était renforcé dans le secteur de l'oncologie l'an dernier en rachetant Juno Therapeutics, un spécialiste du traitement des leucémies. 

Il développe également un médicament contre la sclérose en plaques, Ozanimod, qu'il espère pouvoir commercialiser prochainement.

La société était l'objet de rumeurs d'acquisition récurrentes depuis plusieurs mois.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.