Plus de deux millions investis dans les soins de santé mentale pour les demandeurs d'asile

Le secrétaire d'Etat Theo Francken (N-VA) va consacrer 2,3 millions d'euros, provenant du fonds européen AMIF, aux soins de santé mentale pour les demandeurs d'asile. Sur son blog, M. Francken parle d'un "grand pas en avant".

De nombreux demandeurs d'asile qui arrivent en Belgique proviennent de pays déchirés par des conflits. Ces personnes ont parfois assisté à des bombardements, des actes violents ou vécu des expériences traumatisantes. Afin de leur fournir un meilleur accompagnement psychologique, le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration a décidé de libérer 2,3 millions provenant du Fonds Asile, Migration et Intégration (AMIF) de l'Union européenne.

La Croix Rouge, Rode Kruis Vlaanderen et le Centre Neuro Psychiatrique Saint-Martin vont notamment recevoir des moyens pour mettre sur pied des équipes mobiles d'assistance psychologique.

La KUL (Université de Louvain) sera aussi soutenue, via le projet ResCareRefugees, afin de proposer un service résidentiel de traitement thérapeutique spécialement destiné aux enfants provenant de zones de conflits. L'hôpital psychiatrique Saint-Alexius de Grimbergen bénéficiera quant à lui de fonds pour proposer des traitements sur mesure, a détaillé M. Francken.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.