La Fédération Wallonie-Bruxelles relève le sous-quota de médecins généralistes

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé mercredi, en première lecture, de relever le sous-quota de jeunes médecins qui seront autorisés en 2018 à se spécialiser en médecine générale.

Leur nombre sera ainsi porté à 423, contre 320 précédemment, sur un quota général de 984 nouveaux médecins autorisés en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Plusieurs études ont tiré récemment la sonnette d'alarme quant au manque de médecins généralistes à Bruxelles et dans certaines parties de Wallonie.

"Il était important pour la Fédération d'activer le levier des sous-quotas pour donner un signal aux facultés de médecine et aux étudiants", a commenté mercredi le ministre-président Rudy Demotte, en charge de l'agrément des professions des soins de santé. "Le sous-quota passe dès lors de 32% à 43% en médecine générale" pour l'année 2018.

Pour 2019, la réflexion sur la fixation du sous-quotas de médecins généralistes sera étendue aux Régions, a-t-il précisé.

Lire aussi :

Nouveau quotas pour les généralistes : le CIUM reste perplexe

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.