Ouverture du 10e congrès européen sur la médecine tropicale à Anvers

La dixième édition du congrès européen sur la médecine tropicale et la santé internationale s'est ouverte lundi à Anvers. Tous les deux ans, près de 1.500 experts venus du monde entier se rassemblent à l'occasion de l'évènement qui se déroule du 16 au 20 octobre. Des débats seront organisés et des études présentées sur, notamment, la malaria, les maladies bactériennes et le financement de la santé.

L'un des orateurs principaux de la soirée d'ouverture était le Dr Denis Coulombier, médecin spécialiste des maladies tropicales, qui occupe une fonction de premier plan au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies à Stockholm. Il a relaté divers cas de maladies tropicales en Europe au cours des dernières années, tels que la malaria, ebola, le virus du chikungunya.

Le Dr Coulombier estime dès lors qu'il n'est plus légitime de qualifier ces maladies de "tropicales". Le tourisme, la migration et le commerce, mais aussi le changement climatique, "mondialisent" les maladies infectueuses, selon l'expert, qui estime que l'Europe doit mieux être préparée à y faire face.

Dans les prochains jours, une centaine de sessions scientifiques sont prévues. Le congrès est organisé par l'Institut de médecine tropicale d'Anvers.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.