Implants : un nouveau logiciel pour les chirurgiens

La société belge 3D-Side met à la disposition des chirurgiens et des prothésistes Customize . Une nouvelle plateforme pour faire des retouches sur les implants.

Aujourd’hui, dans de nombreux hôpitaux belges (UCL Saint-Luc, CHU de Liège et de Charleroi....) , la société 3D-Side, spécialisée dans les technologies médicales,  est réputée pour sa technologie permettant de réparer les fractures du crâne avec des pièces détachées sur mesure en provenance de l'impression 3D et aussi pour son  outil permettant aux chirurgiens de découper le tissu osseux des patients atteints de cancer des os. 3D-Side crée alors une pièce qui , au millimètre près, s’implante dans le corps du patient.

A ce jour, la société est déjà impliquée dans quelque 600 interventions chirurgicales, principalement en Belgique, en France et en Espagne. Elle est également parmi le Top 20 des fournisseurs de solutions Medtech en Europe! (Lire aussi 3D-Side : l’implant unique "made in Belgium")

Une aide au chirurgien

A présent, elle se lance dans un nouveau défi avec sa récente levée de fonds :  3 millions d'euros pour son expansion internationale et pour le développement d’un nouveau logiciel qui permettra de partager sa plateforme Customize                 

« Elle retient toute notre attention et va améliorer la qualité des échanges avant les opérations entre les ingénieurs et les chirurgiens » explique l’un des co-fondateur Khanh Tran Duy. Ce logiciel décrit comme un système ERP (Enterprise Resource Planning) pour les implants médicaux, intègre tout le processus: concept, conception, production, logistique, traçabilité des matériaux, etc. « Il pourra être utilisé pour des dispositifs médicaux aussi différents que les implants des hanches, des chevilles, de la colonne...Les chirurgiens sont très intéressés parce que cela améliore la qualité et la précision de leur travail alors qu’auparavant ils devaient parfois communiquer avec les ingénieurs par mail ou via des captures d'écran » ajoute  Khanh Tran Duy.

Une première

La société y voit une réelle opportunité avec ce logiciel surtout qu’à ce stade, il n’y a pas une véritable concurrence sur le marché en la matière : « Les médecins, mais aussi les hôpitaux pourront constater un gain de temps dans le processus. A terme, cela va inévitablement réduire les temps d’occupation des salles d’opération avec une meilleure précision des implants posés et une opération encore mieux préparée en amont pour tous les intervenants. Le patient y trouvera aussi un confort post-opératoire évident. »

La start-up installée à Mont-Saint-Guibert va à présent devoir passer par un système de certification pour sa mise sur le marché et espère que le logiciel pourra être distribué mi-2019.

> Lire aussi :  3D-Side : l’implant unique "made in Belgium"

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.