Moins de fonctionnaires fédéraux malades en 2017

Pour la première fois depuis 2012 , les absences pour maladie des fonctionnaires fédéraux sont en recul, évoque La Libre Belgique jeudi.

En 2017, une moyenne de 6,15 jours sur 100 jours ouvrables n'a pas été prestée pour cause de maladie, selon l'étude annuelle de Medex - l'organisme qui est chargé du contrôle des fonctionnaires malades. Par rapport à 2016, il s'agit d'une diminution de 1,13 %, alors que d'autres secteurs ont observé une augmentation. En 2017, non seulement il y a eu moins de fonctionnaires fédéraux malades (55 747 contre 58302 en 2016), mais ils ont aussi été moins souvent absents pour cause de maladie (en moyenne deux fois par an contre 2,1 en 2016). L'absentéisme de longue durée (absentéisme de plus d'un an) a également diminué en 2017 et est inférieur à celui du secteur privé (0,96 % contre 2,82 %). Dans l'administration fédérale, c'est principalement l'absentéisme de durée moyenne qui a augmenté (absences entre un mois et un an). Pour la première fois, il représente la plus grande part de l'absentéisme.

En ce qui concerne la possibilité pour les malades de longue durée de reprendre progressivement le travail à temps partiel, il semble que la mesure n'a pas connu le succès escompté. «Et c'est bien dommage», estime la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD), «car cette mesure a justement été prise pour les aider. Il a été suffisamment démontré qu'une reprise progressive du travail accélère le processus de guérison». Pour pallier ce problème, le statut a été élargi, relève le quotidien.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.