Perte de 300.000 € pour les syndicats médicaux : “c’est la concertation qu’on assassine”

Le Cartel (dont fait partie le GBO) a écrit à la médico-mut pour partager son inquiétude face à l’érosion continue des moyens des syndicats. Une préoccupation partagée par l’Absym qui craint que cela grève leur bon fonctionnement et qui suspecte que la sortie récente de Dr Block sur la représentativité des syndicats n'était peut être pas fortuite ...

De par le partage d’une enveloppe non revue avec le dernier venu (AADM) et la fonte du financement lié au nombre de voix (maigre participation aux élections médicales de juin dernier), les moyens des syndicats ont fondu, contextualise le Dr Bauval (GBO). « Cette évolution risque d’avoir des répercussions sur la quantité et la qualité du travail que peuvent fournir les représentants des médecins. Peut-être les syndicats devront-ils à l’avenir réduire leur présence en séance, se limiter aux réunions les plus déterminantes. Cela peut nuire au bon fonctionnement de la concertation. Jo De Cock, qui rencontre Maggie De Block la semaine prochaine, a promis d’aborder la problématique. »

Jacques De Toeuf, pour l’ABSyM, partage la même préoccupation mais nourrit peu d’espoirs sur le fait qu’en affaires courantes, la ministre de la Santé se penche réellement sur une révision de l’arrêté de financement. D’après le président, Marc Moens, sans ajustement, le faible taux de participation aux élections va « coûter » 300.000 €, ensemble, aux trois syndicats.

Finalement, les récentes déclarations de la ministre dans la presse flamande sur la faible représentativité des syndicats de médecins n’étaient peut-être pas fortuites, des consultations étant prévues la semaine prochaine pour discuter des moyens à leur donner.

La conclusion - provisoire ? - de tout ceci, c’est que la défense professionnelle ne peut qu’inviter les médecins à (ne pas oublier de) cotiser.

> Lire aussi : 

Le prix d’une voix: 54,56 euros

Les syndicats médicaux sont-ils encore représentatifs?

Qu’attendent les spécialistes de leurs syndicats?

Comment l’Absym 
va se réorganiser ?

> Le débat se poursuit sur @LeSpecialiste et @MediSphereHebdo

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.