Les Musées royaux des Beaux-Arts inaugurent les salles rénovées de l'Ecole hollandaise

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) ont rouvert jeudi l'aile du Musée Old Masters consacrée à la collection permanente d'œuvres du XVIIe siècle hollandais. La rénovation de ces salles était attendue depuis 2005. A cette occasion, deux expositions temporaires sont également proposées au public jusqu'au 19 mai prochain.

Appelée "Dutch Spring" (Printemps hollandais), l'aile rénovée expose une centaine de tableaux parmi les 320 œuvres des Pays-Bas du Nord datées du XVIIe siècle que compte la collection des MRBAB.

Le "Portrait de Nicolaes van Bambeeck", seul tableau de Rembrandt actuellement exposé en Belgique, est l'une des pièces maîtresses. Mais de nombreux autres chefs-d'œuvre sont à découvrir, dont plusieurs récemment restaurés, d'artistes tels que Ludolf Backhuysen, Abraham Bloemaert, Nicolaes Maes, Jan van Goyen, Jacob van Ruisdael, Pieter de Hooch ou encore Frans Hals.

C'est une toile de ce dernier qui est à l'origine de l'une des expositions thématiques lancées parallèlement à la réouverture des salles hollandaises, intitulée "Les portraits de Frans Hals: une réunion de famille". En effet, la restauration en 2016 du tableau alors intitulé "Trois enfants avec une voiture tirée par un bouc" a permis de confirmer qu'il s'agissait d'un morceau d'une composition monumentale, un portrait de la famille Van Campen. Pour la première fois, ce fragment a été réuni avec les deux autres parties du tableau initial, qui appartiennent au Toledo Museum of Art (USA) et à une collection privée européenne.

La deuxième exposition thématique, "Un cabinet des dessins les plus merveilleux", présente une sélection de 80 œuvres sur papier d'artistes hollandais du XVIIIe siècle issues de la collection des MRBAB.

"Bien sûr qu'à l'avenir encore, les visiteurs du Musée d'Art ancien voudront avant tout voir les œuvres de Bruegel, Rubens, Van Dyck et Jordaens. Le musée se focalise en effet sur les œuvres d'art des Pays-Bas méridionaux. J'espère toutefois qu'un public moins pressé trouvera le chemin vers cette aile rénovée et qu'il sera agréablement surpris par la richesse et la qualité de cette collection. Que les fins connaisseurs se passent le mot!", a déclaré Liesbeth De Belie, conservatrice des MRBAB pour la peinture hollandaise du XVIIe siècle.

"La réouverture de ces salles est un choix courageux car il nous manque constamment des salles pour de nouvelles expositions", a-t-elle aussi salué devant la presse et le directeur général des MRBAB, Michel Draguet.

L'aile de l'Ecole hollandaise et les deux expositions temporaires seront accessibles aux visiteurs dès vendredi. Dimanche, un "Hollan'Day" avec visites guidées sera organisé à l'adresse des familles avec enfants. D'autres activités comme des visites méditatives "en pleine conscience" sont également prévues.

Depuis l'an passé, l'entrée aux MRBAB est gratuite pour les moins de 19 ans, rappelle l'institution.

Toutes les informations pratiques peuvent être consultées sur le site https://fine-arts-museum.be.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.