Le tabac encrasse bien plus les artères que le cannabis (étude)

Ce n'est pas le cannabis qui encrasse les artères mais bien plus le tabac que bon nombre de fumeurs y ajoutent. Tel est le constat d'une étude dirigée par l'Université de Berne et publiée dans la revue Addiction.

Il est connu de longue date que le tabac est responsable de la formation de plaques d'athérome, dans les artères coronaires notamment. Le rôle du cannabis en revanche était encore controversé.

L'équipe de Reto Auer a analysé des données provenant de l'étude CARDIA qui suit depuis 1985 l'évolution de l'athérosclérose chez plus de 5.000 jeunes adultes aux Etats-Unis. Pour ses recherches, le professeur bernois a retenu 3.498 participants exposés au cannabis et au tabac, interrogés sur leur consommation.

Comme attendu, les scientifiques ont constaté un fort lien entre l'exposition au tabac et l'apparition de plaques dans les artères coronaires et abdominales. En revanche, chez les fumeurs de cannabis qui n'avaient jamais touché au tabac, un tel lien n'a pas pu être mis en évidence.

Selon les auteurs, une consommation fréquente de cannabis n'a qu'une faible influence sur l'athérosclérose. Une précédente étude sur le même collectif avait déjà montré que le cannabis n'est pas associé à l'infarctus.

En revanche, lorsque l'on ajoute du tabac au cannabis, les effets néfastes ne sont pas à sous-estimer, conclut le Pr Auer.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.