Alda Greoli : «Il n’y aura pas de faillite des hôpitaux en wallonie»

Du haut de la Citadelle de la capitale wallonne, Alda Greoli ne possède pas tous les leviers pour combattre les maux du secteur des soins de santé, loin de là.

Lorsqu’on lui demande si elle craint la faillite des hôpitaux chez nous, comme cela vient de se passer aux Pays-Bas, elle réfléchit: «Ils ne vont pas bien. La dernière étude Maha l’a confirmé. Je ne crois toutefois pas à des faillites. Tout d’abord, Maggie De Block doit assumer et réfléchir aux mesures qu’elle prend pour ne pas aggraver leur situation délicate».

Au niveau régional, si l’argent vient d’être libéré pour le Grand hôpital de Charleroi, d’autres moyens vont suivre: «En effet, nous intervenons à notre niveau en finançant la modernisation des infrastructures. Notre plan va s’établir sur 25 ans. Cela leur permettra de faire sans conteste des économies d’énergie et de nombreux frais de fonctionnement tout en offrant de meilleures conditions de travail aux médecins».

La réforme des réseaux la laisse aussi perplexe: «Je ne comprends pas l’entêtement de Maggie de Block de ne pas voir la santé dans sa globalité. Elle parle de réseaux et de leur développement mais elle ne se penche pas sur la programmation, le financement des hôpitaux... Elle devrait même poser un regard «santé» dans chaque action du gouvernement fédéral comme on le fait chez nous. Par exemple, je suis en charge, au niveau wallon, du télétravail et de son impact sur la santé. On parle toujours de la diminution des accidents, de la diminution des bouchons, du stress, de l’amélioration de la vie de famille, mais on ne forme pas les employés à mieux se déconnecter de leur travail et le burn out a augmenté de 20%. Il faut donc penser aussi à un meilleur accompagnement des gens qui travaillent chez eux».

Lire aussi :

"Wallonie Santé" : 150 millions disponibles pour les hôpitaux et les maisons de repos

Alda Gréoli: «Il y a clairement aujourd'hui des médecins qui sont surpayés»

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.