La commission de planification réclame une clé de répartition Inami 52/48, la CIUM s'inquiète de la surdité politique...

La commission de planification de l’offre médicale réclame l’abandon de la traditionnelle clé de répartition de 60 % NL/40 % FR et un rééquilibrage des quotas de médecins en faveur des francophones selon une clé 58%/42%. La CIUM s'en réjouit mais s'inquiète de la surdité...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.