Unia déplore l'accueil défaillant des personnes sourdes dans les hôpitaux

L'accueil des personnes sourdes et malentendantes dans les hôpitaux, que ce soit pour des traitements, des visites médicales ou des périodes d'hospitalisation plus longues, est défaillant, selon Unia qui reçoit des signalements à ce sujet. Une enquête menée par l'ancien centre pour l'égalité des chances "montre que, dans la pratique, les hôpitaux ne savent souvent pas comment traiter ce groupe de patients". À peine 30% des hôpitaux interrogés indiquent qu'ils ont mis en place une politique d'accueil pour les personnes sourdes et malentendantes.

Le droit à des soins de santé de qualité pour le million de personnes sourdes et malentendantes que compte la Belgique est ainsi compromis, selon Unia. "C'est un problème car cela restreint l'accès aux soins de santé. Les études internationales en montrent les conséquences: moins bonne santé, stress mais surtout risques de mauvais diagnostic et d'erreur médicale", explique Patrick Charlier, directeur d'Unia.

Le centre pour l'égalité des chances estime notamment que les hôpitaux devraient recourir à davantage d'interprètes professionnels en langue des signes. Les patients concernés ont souvent du mal à trouver leur chemin, ne sont pas compris et ne peuvent pas dialoguer de manière satisfaisante avec le personnel médical.

À l'occasion de la Journée internationale des Langues des signes ce 23 septembre, Unia en appelle aussi aux différents ministres de la Santé qui recevront sous peu des recommandations. "Il faut investir dans l'accessibilité. Les autorités doivent comprendre les personnes sourdes et malentendantes et se mettre d'accord sur qui remboursera les coûts des interprètes professionnels", poursuit Patrick Charlier.

Unia enverra en outre aux hôpitaux une fiche d'information contenant des conseils sur la gestion, l'accueil et l'accompagnement des personnes sourdes et malentendantes.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.