Le CHU de Bordeaux va utiliser l'intelligence artificielle pour la prescription des médicaments

Analyser des ordonnances et donner instantanément des réponses aux questions que des médecins pourraient se poser pour la prescription d'un médicament , tel est le credo de la startup française Synapse qui vient de s'associer au CHU de Bordeaux pour proposer une plateforme d'intelligence artificielle d'aide à la prescription.

Partant du constat selon lequel la médecine se complexifie à un rythme exponentiel, Synapse propose une solution basée sur l'intelligence artificielle. Dans certains cas, il devient humainement très complexe, ou très chronophage ; de prescrire les bons médicaments, à la bonne dose, en tenant compte de tous les facteurs. Les algorithmes apparaissent alors comme une vraie nécessité, en soutien au médecin, et donc pour le bénéfice du patient. 
Grâce à une plateforme d'intelligence artificielle, Synapse permet à un médecin de bénéficier des dernières informations, toujours à jour, concernant l'usage des médicaments dans un contexte donné. Synapse leur permet également d'analyser instantanément l'ordonnance d'un patient, simplement en la prenant en photo.
Cela représente plusieurs dizaines de minutes gagnées, qui peuvent parfois s'avérer décisives.
L'accord-cadre qui vient d'être signé entre le CHU de Bordeaux et Synapse ouvre de nouvelles perspectives dans la recherche et l'innovation dans le domaine de la prescription médicamenteuse. La société va mettre à disposition sa plateforme au profit des équipes de recherche du CHU de Bordeaux. Il s'agit de la première mise à disposition dans le cadre d'un protocole de recherche, pour aider quotidiennement des médecins dans leur travail. En cohérence avec les enjeux, ce sont les services de médecine gériatrique qui seront les premiers amenés à utiliser la plateforme, dans le cadre d'un ambitieux projet de recherche clinique. 
« C'est un évènement très important. Il s'agit d'un des tout premiers accords de ce type en Europe entre un hôpital de la taille d'un CHU et une start-up spécialisée en intelligence artificielle médicale.  Les possibilités futures sont immenses. » déclare le Dr Clément Goehrs, co-fondateur et CEO de Synapse Medicine.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.