50% des actes sont inutiles (Pr Philippe Coucke)

Lors du symposium MeMHo, le Pr Philippe Coucke, chef du service de radiothérapie au CHU de Liège, a mis en avant les problèmes de qualité dans les hôpitaux. Il pense toutefois que tous les éléments essentiels d’un nouvel écosystème sont présents. Il suffit maintenant de les mettre en place et que le politique prenne ses responsabilités.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.

Derniers commentaires

  • Marc BEAUDUIN

    14 Avril 2018

    D’accord avec l’analuse ... plus difficiles sont les changements d’autant qu’a la prestation est liée une renumeration et que la grande majorité sont des indépendants et que la nomenclature est complexe et devrait d’ailleurs être revue.

  • Etienne MARCHAND

    13 Avril 2018

    Très mauvais les médecins hospitaliers !!!!